Popular Post

Posted by : Merlin Tuesday, May 26, 2015

05- Le village des exilés


[Traduit par Merlin]

Comme à ses habitudes, Lee Hyun se leva tôt pour s'atteler à ses routines.

En premier lieu, il consulte le site de l'Union des Dark gamer en commençant par les messages les plus récentes. Comme l'a dit Choi Junghoon, le site comporte beaucoup d'information sur les quêtes, donjons, techniques artisanales ou des voies de commerce. Bien sûr sur le site des Dark gamer, la plupart des informations concernent les objets.

Lee Hyun avait un accès de rang C et pouvait accéder aux sujets correspondants.

« Rien de spécial aujourd'hui aussi. »

Il était attentif à la mention d'objet unique ! Même avec un rang C, il arrive que Lee Hyun tombe sur des informations intéressantes apportées par d'autres joueurs du même rang d'accès. Les joueurs racontaient leurs aventures, quêtes secrètes et les récompenses obtenues. De tels sujets deviennent rapidement populaire et sont déplacés vers des sections où il ne pouvait pas accéder. Lee Hyun essayait de les apercevoir avant que cela n'arrive. Environ 3 ou 4 messages par jour s'affichent sur le site et en y prêtant attention, on pouvait les lire avant que les messages en soient déplacés.

Encore aujourd'hui, il a perdu son temps.
[ De toute façon, je n'ai presque plus de point.]

Des points sont déduites du compte qu'utilise Lee Hyun chaque fois qu'il consulte un message. C'était une manière des Dark gamer de motiver les membres a posté des messages utiles pour obtenir des points, points ensuite utilisés pour consulter d'autres informations.

Hyun quitta son siège et descendit à la salle de séjour. Il mit une veste légère, prit un panier et sortit de la maison. Chaque matin après ses exercices et son consultation du net, il allait au marché pour se fournir à bon prix.

« Bonjour. »
« Oh, jeune homme, tu es tôt aujourd'hui. Aujourd'hui j'ai des tranches fraîches de poisson. Je te fait un prix. »
« Merci. »

Hyun venait au marché tout les jours alors naturellement, tous les vendeurs le connaissaient.
[Pointilleux va.]
[Quel avare!]

Hyun était très exigeant même pour l'achat d'un simple poisson. Il demandait toujours la provenance, vérifiait la fraîcheur en examinant les yeux et la bouche du poisson. Il était attentif aux petites choses même la façon de retirer l'hameçon. Les vendeurs du marché ont souvent des clients qui ne connaissent rien sur la fraîcheur des poissons. Cependant, Lee Hyun connaît son sujet et n'hésite pas à marchander. Il connaissait bien tout les prix et ce serait une grosse erreur que d'essayer de lui vendre quelque chose au delà du prix. Pourtant Hyun ne recherche pas que des aliments pas cher. Chaque matin, il cuisine pour sa petite sœur alors il n'achète que de bon produit.
Sa néfaste réputation lui permet d'obtenir de bon produit à des prix raisonnable sans trop négocier.

Avec ses bons ingrédients achetés au marché, il fit pour sa sœur du poisson à la vapeur accompagné de sauce soja.
« Merci frère. C'était délicieux comme toujours. Je pars à l'école ! »
« Ok, bonne route. »

Une fois sa sœur partit pour l'école,il était temps pour Hyun de se consacrer à lui-même.

+++

Lee Hayan préparait ardemment les examens d'entrées pour l'université de Corée et amassait toutes informations disponible. Elle fut surprise d'apprendre sur le site de l'université qu'il existe plusieurs façon d'être admis surtout son attention concerne la partie pour les gamers (joueurs) professionnels.

L'importance grandissante des jeux vidéos dans la société et la culture a fait qu'un nombre grandissant de gens jouent. Avec l'apparition de la réalité virtuelle dans la vie de beaucoup de gens dont Royal Road, l'université a ouvert un département dévoué aux jeux vidéos. On y étudie l'histoire de l'industrie du jeu vidéo, des débuts jusqu'à la réalité virtuelle.

Conditions de candidature :

+Avoir un historique d'expérience (compétition, etc) en relation avec les jeux vidéos.

+Bachelier.

Les informations fournies seront examinées puis le candidat passera une entrevue avec ses futurs professeurs pour vérifier les connaissances du candidat pour au final apporter leur décision sur la candidature.

La réalité virtuelle a permit aux gens de vivre leur rêve. Il n'y avait pas d'handicapé et tout le monde pouvait être à fond dans leur aventure. Après la sortie de Royal Road, le nombre d'agence de voyage et d'autres infrastructures liées au tourisme ont diminué et à leur place sont apparues des structures associés aux jeux vidéos.

Lee Hayan savait ce qui a permit de sortir sa famille de la pauvreté. L'argent reçut de la vente d'un personnage de jeu de son frère.

« Hyun n'a aucune récompense mais il a la vente de son personnage, peut être que ça le fera. »

Bien que la vente ne soit pas une récompense de gamer, elle pouvait être un bon argument sur son expérience de gamer (bon produit à la vente).

Surtout que Hyun connaissait bien son sujet. Durant l'année où il se préparait pour Royal Road, Hyun a étudié tout les travaux sur la réalité virtuelle. Il connaissait probablement mieux la réalité virtuelle que la plupart des élèves du département de jeu.

« ça pourrait fonctionner. »

Lee Hayan utilisa ses économies pour acheter les documents officiels de candidature et les remplit elle-même pour Lee Hyun !

+++

Les Plaines du désespoir.

Dans une carte faite par des joueurs, un grande zone blanche apparaît vers l'Est du royaume de Rosenheim et de la confédération Britannique.
Il n'y avait pas beaucoup d'informations fiable sur cette région. Les rares courageux qui y pénètrent, meurent au bout de quelques jours sous l'assaut constant des monstres !

Sur les cartes que vendent les magasins, il vous ait dit qu'une chose.
« Si vous recherchez le vrai désespoir, ces terres sont faite pour vous. »
Une description précise et concise pour ce dangereux endroit.

Weed puis les NPCs qui le suivent, firent leur apparition dans une caverne cachée dans une des collines. L'entrée était ingénieusement dissimulée par un large rocher et il était impossible de le découvrir sans connaître l'emplacement.

« Awwwoooooooo ! »
à l'instant de son arrivé, Weed fut reçu par l'horrible hurlement de loup.

[Effrayant.]

Il faut toujours être prudent quand on arrive dans un territoire inconnu. Même un NPC devrait le savoir mais Buren et Becker semblent ignorés cette simple règle.

« Avec le chef à noter côté, on ne craint rien ! »
« On compte sur vous chef ! »
« Faites nous voir comment ces monstres tombent d'un coup de votre lame ! »

« ... »
Weed soupira et donna des ordres aux soldats.

« Restez ici. Faites les préparations pour la nourriture, le camp et la garde. Attendez mon retour. »
« Oui, à vos ordres ! »

Heureusement pour Weed, la zone autour du portail était sauf. Ayant prévu à l'avance, il avait préparé un mois de provision pour sa petite armée.

Weed regarda un moment ses gens montaient le camp puis il sortit lentement pour explorer les environs. Le vent à l'extérieur était fort et perçant. Après être presque tombé plusieurs fois, Weed gravit la colline pour avoir une meilleure vue.

Tout autour s'étendait une vaste prairie, caressait par le vent.
Les plaines du désespoirs n'étaient pas un nom convenable pour ce paysage de vagues vertes.

« magnifique... »

La verdure se mouvait à l'unisson comme une danse. Weed observa l'environnement. À l'Est de la colline, se trouve une chaîne de montagne, pas très haute ou pointue (escarpée) mais très étendue.

« Je crois qu'on les appelle les monts Yuroki sur la carte. »
Selon une carte du continent de Versailles par un auteur inconnu, dans les plaines du désespoir, il n'existe qu'une chaîne de montagne, les monts Yuroki. Un endroit habité par d'innombrables monstres géants !

Au sommet de la chaîne de montagnes, Weed remarqua un mur de pierre et un fort. Au centre du fort, on voit se dresser un étrange temple noir.
[ C'est...]
Avec la distance, il était difficile d'être certain mais ça pourrait être la statue de Beelzebub. Ça doit être le temple pour leur dieu que les nécromanciens de Barkhan Demoff ont érigé.

« Chwi-i-i-ik ! »
Un bruit soudain de nul part alors immédiatement Weed se coucha à terre et essaya de se faire discret le plus possible.

À distance, apparu un orc en armure d'acier et avec un glaive. L'humeur de Weed s'améliora à cette vue.

« Voilà au moins une chose. Je pourrais monter le niveau de mes soldats en chassant les orcs avant d'assiéger le temple du dieu des ténèbres. Avec un peu d'effort, cette mission sera finie en un rien de temps. »

Il se sentait remplit d'espoir et de confiance.

« Je ne vais jamais battre en retrait ni craindre aucun adversaire. Même les orcs sont les bienvenues. »

Weed avait atteint le niveau 200 et face à lui se trouve un orc avare et égaré. L'orc était comme un homme imposant, vert, affreux avec des crocs.

« Ravi de te rencontrer mon vieux ami. »
Chantonnait Weed, en se rapprochant doucement de sa cible.

Son assurance présente lui pousse à finir rapidement son premier monstre de cette région pour célébrer le début de la chasse pour ensuite assiéger le temple !

Bruissement !
Les arbres et les buissons au pied de la montagne commencèrent à trembler.
Weed qui était sur le point d'attaquer, se figea sur place.

La chaîne de montagne Yuroki bougeait !
Une énorme armée d'orc se déplace entre les arbres !

Devant ses yeux, la marche d'une horde de 3000 orcs et il ne sait même pas si c'est toute la horde.
« ... »
Weed rangea sa lame et retint son souffle.

[ Les vampires n'avaient pas autant. Il y a trop d'orc.]

De plus, cette horde de orc faisait fuir d'autres redoutables monstres.
Au final, Weed a due rester coucher au sol et laisser passer les orcs. Ce n'est qu'une fois le bruit de l'horde disparu qu'il osa lever sa tête.

Ayant inspecté du côté des monts Yuroki, Weed regarda vers l'Ouest. Depuis la colline, il avait une très bonne vue des environs et il vit quelque chose d'intérêt. Un mur et une colonie d'humain derrière ! Weed s'assura qu'il n'y avait pas de monstre proche et se dirigea vers la colonie.

Vous êtes le premier à découvrir le village des exilés.
Récompense :
Renom +300.
Pendant une semaine, les récompenses et EXP des quêtes du village sont doublés.

Quand Weed s'approchait des portes du village, apparut une fenêtre qu'il n'avait pas vue depuis longtemps. La dernière remonte aux monts Baruk avec la tombe du nain.

[ Je suis donc le premier.]

Aucun joueur n'a pénétré aussi loin dans les plaines du désespoir. Beaucoup de joueurs, au péril de leur vie, explorent de nouveaux territoires mais les plaines du désespoir sont si vaste que cette partie n'a pas encore été découverte. Beaucoup d'exilés de tout le continent de Versailles habitent ici. La plupart sont robuste avec beaucoup de cicatrice sur leur corps. Si Weed ne connaissait pas leur origine, il aurait pensé qu'ils étaient issus des barbares. Derrière les murs du village, il fut surprit de découvrir 300 maisons de bois construite hâtivement.

« Il y a un étranger. »
« Première fois que je te vois. »

Tout les villageois évitent un étranger mais cela n'empêcha pas le moins Weed de continuer.

« Salutation tout le monde. »
« Il semble que tu ne connaisses rien au village, étranger. Nous vivons dans un endroit dangereux et nous n'avons pas le temps pour papoter surtout avec un étranger comme vous. »
« Ravi de vous rencontrer. »
« Je ne fais pas confiance à un étranger. »

Weed essaya maintes fois d'engager la conversation mais les villageois s'éloignent en l'ignorant parfois lui montrent de l'hostilité.

« Nous nous rappelons des responsables du bannissement de nos ancêtres. Pourquoi êtes vous venus ? »

Personne du village l'accepta.

[ Ce village est tellement à part du continent que ma renommée ne signifie rien pour eux.]

Mais Weed ne serait pas Weed, s'il abandonne si facilement. Il décida d'utiliser son approche habituelle. Il fit un feu au milieu du village et commença à rôtir un sanglier qu'il avait déjà préparé en avance.

« Venez savourer la viande. C'est tellement bon que vous en redemanderez. C'est gratuit et vous pouvez manger autant que vous voulez ! Je suis aussi capable de sculpter n'importe quel animal pour vous. »

Weed voulait utiliser un des instincts basique, la faim ! Qui pourrait ignorer cette délicieuse nourriture surtout si elle est gratuite ? Mais les villageois ignorèrent ses effort et certains s'en offusquèrent.

« Tu te moques de nous ? »
« On peut cuisiner par nous-même. »
« Même après dix jours sans manger, un guerrier ne perd pas sa fierté. Les étrangers ne peuvent pas comprendre une chose aussi simple. »
« Ahahaha. Des sculptures...qui en aurait besoin ? »

Tout les habitants du village des exilés étaient de valeureux combattants. Malgré tout les efforts de Weed, aucun ne se rapprocha de lui. Les quelques individus qui s'arrêtèrent aux environs, jetaient des regards, discutant et riant de lui. Et Weed continua à rôtir son sanglier malgré les moqueries et les regards menaçant.

Jamais auparavant son expertise en cuisiner et sculpter ne lui ont fait défaut. Tout ce qui ont goûté sa cuisine, l'adorent et ses sculptures apportent souvent des bénéfices inattendus.

[ Ils ne doivent pas avoir de sens pour l'art...sauvages.]

L'attitude des villageois à son égard ne fâche pas du tout Weed.
[ Ce n'est pas une première d'être ignoré. J'ai l'habitude...]

Il se souvient du temps où enfant, il travaille dans une usine. À ses 14 ans, Hyun travaillait à temps plein dans une pièce mal ventilé et poussiéreuse, à défaire les coutures. C'était un travail pénible et monotone où il n'avait qu »une pause pour le déjeuner. Hyun était très jaloux des joyeux étudiants qui passaient devant lui lors de sa pause. En ce temps, il était un exclus pour tout le monde pourtant cela ne l'a pas brisé, au contraire, il se renforça en grandissant malgré les difficultés.

N'ayant pas de réponse après avoir rôti sa viande, Weed rangea l'ensemble et parcourut à nouveau le village pour engager une conversation. Il était certain qu'au moins un villageois allait discuter avec lui. Et il n'a pas eu tort. Un jeune homme accroupi sur le sol porté le regard sur le bouclier à ses côtés puis tournant son regard vers Weed, il dit.

« Oh l'étranger ! Pour arriver jusqu'ici, tu dois savoir te débrouiller. »
« Arrivé où ? »
« Hah, tu ne sais pas où tu es arrivé ? »

« Grâce à la carte, je connais ma position mais je ne connais rien sur cet endroit. »
Répondit honnêtement Weed.

« Eh bien, on ne connaît rien de toi non plus. Ce village est apparu à l'ère du Chaos. Tu connais ? »
« Oui mais pas beaucoup. »

« Ce fut une ère où le monde était en folie et partout il y avait des ravages. Nos ancêtres sont venus sur ces terres et se sont battus pour leur vie. Pour être franc, ils avaient la volonté de combattre mais pas d'arme. On les avait chassé sans même leur donner ne serais-ce qu'un pommeau d'une épée... »

Devant les yeux de Weed, se joua alors une scène du passé.
D'innombrables soldats armés de lances et d'épée, chassant des gens affamés vers ses lointaines contrées. Une contrée remplis de multiples dangereux monstres. Il y avait une centaine de millier de gens. Le sol fut imbibé de sang, de deuil et d'amertume.
« Au début, le nombre gens qui ont été banni ici se réduisit rapidement. Seul, les plus tenace survivaient. Ahem ! Je t'en raconterais plus mais là je suis occupé. »

« Occupé ? Avec quoi ? »
« Tu as sans doute remarqué ce bouclier. Malheureusement, il est cassé et j'ai besoin de le remplacer le plus tôt possible. Pourrais-tu me faire une faveur ? »

« Oui. Je ferais dans mes moyens. »
« Excellent. Tu devras amener ce bouclier vers une certaine personne et de lui, rapporter un nouveau. Il s'occupe de la grande forge du village. »

Ding !

Nouvelle quête : Bouclier pour Kokun.

Malgré ses efforts, le chasseur Kokun n'a pas réussi à réparer son bouclier.
Il encourt le risque de casser son bouclier pendant un combat.
Vous devez amener le bouclier vers son ami Lucille pour l'échanger contre un nouveau.

Difficulté : E.
Restrictions : Si vous quittez le village avec le bouclier, Kokun sera mécontent.

« Je vous ramènerai un nouveau bouclier. »

Vous avez accepté la quête.

La croyance de Weed avant de faire une quête est qu'il est important de réunir toute l'information disponible. Le bouclier qu'il a reçut, était lourd et solide.

« Allons-y, identification ! »

Le bouclier était cassé à plusieurs endroit et sale, on ne pouvait pas estimer sa valeur avec son apparence. Ayant du temps avant d'atteindre la forge, Weed consulta entre-temps les caractéristiques du bouclier.

Bouclier de Lucille.

Durabilité : 12/50.
Défense : 16.

Un bouclier ordinaire, fait de métaux de faible qualité.
Le bouclier est recouvert d'acier à l'extérieur avec un intérieur rigide.
Fragile contre des armes contondantes (blunt). Il est conseillé de le remplacer au plus vite.

Conditions : Aucune.
Effets : 50% de Chance de défendre contre des projectiles.

Le village n'était pas très grand, alors il ne fut pas difficile de trouver le forgeron. Et cela ne ressemble pas à la description de Kokun. Weed ne voyait qu'une petite pièce avec un foyer, une enclume et un mur avec quelques armes. La seule chose qui soit grande fut le barbue et musculaire Lucille.

« C'est la première fois que je te vois étranger. »

« Je suis venu à la requête de Kokun. »
La relation de Weed avec les villageois n'était pas amiable alors il prit les devant mais ses inquiétudes s'avèrent inutile.

« Oh, entre. Tu as une odeur familière de métal. J'adore le feu, c'est pour ça que je suis devenu forgeron. Pourquoi as-tu choisi ce métier ? »

Weed considéra rapidement sa réponse. Ces questions apparemment insignifiantes pouvaient déterminer la qualité des relations avec les NPCs.

« J'aime fondre le métal froid pour lui donner un nouveau aspect. »
« Une bonne réponse. Alors qu'est-ce qui t'amènes ici ? »

Weed lui remit le bouclier.

« Il voudrait un nouveau. »
« ça suffit ! Cet idiot de Kokun a encore cassé son bouclier. Je l'ai pourtant prévenu plusieurs fois...Ahem ! Je ne peux pas continuer à faire ça gratuitement. Le nouveau sera pour 5 pièces d'or. Ce bon à rien de Kokun n'a pas cette somme alors tu devrais payer à sa place. »

« Erm... »

Weed allait dire des propos blessants comme il se sentait trompé amis il se retint de justesse. Après une si longue recherche, il serait stupide de renoncer à la première quête. Il se convainquit que cela était un investissement pour l'avenir.

[Hmm. On ne m'a plus trompé depuis ma rencontre avec le sage Rodriguez. »
Weed tendit l'or à Lucille qui souriait.

« Merci. J'ai justement un bouclier de rechange pour lui. Le voilà. »

Weed eut le bouclier, la quête est accomplie et alors qu'il allait partir, Lucille l'arrêta.

« Hey, as-tu entendu l'histoire sur l'origine de notre village ? »

Weed est le premier à découvrir cette colonie et couplé avec le fait qu'il forge aussi, donne l'explication sur l'action de Lucille.

« Kokun m'en a dit un peu. Il s'est arrêté à la partie où il ne restait qu'un petit nombre d'exilés. »

« Très bien. Dans ce cas, je continue. Les survivants errèrent dans le territoire infesté de monstre pour trouver un endroit où s'établir. Leur premier choix fut une immense caverne mais certain n'aimaient pas l'idée de vivre constamment dans l'obscurité. Alors petit à petit, les gens partirent vers l'extérieur et décidèrent de fonder un village. »

« Incroyable. Ils ont eu le courage de commencer une colonie dans les terres du désespoir ! »
Weed voulait montrer son admiration pour leur courage. Malgré l'environnement dangereux, l'esprit des pionniers humain a eut le dessus !

« Nah, cela n'avait rien de remarquable. En vérité, le nombre de survivants était encore important et ils étaient en désaccord alors deux camps se sont formés. L'un ne voulait rien changer et l'autre voulait quitter la caverne. Le dernier camp est celui qui a fondé notre village et plus tard érigé le mur qui l'entoure. Malheureusement 99% sont morts encours. »

« ... »

C'était une histoire pour le genre horreur. Des terres inconnues, pleines de danger et un groupe de gens sans défense...

« Oui, voilà c qui s'est passé. Par des essais et erreurs au prix des vies humaines, les survivants ont acquit de nouvelles connaissances. Ils surent quels endroits éviter, les habitats des monstres et des prédateurs. Ils eurent une meilleure compréhension de leur environnement et la vie dans le village devint moins dangereux. Ahem, je pense que j'ai parlé trop longtemps. Il me reste encore du travail à finir. Tenez voici un cadeau pour vous. »

Vous obtenez la carte des plaines.

C'est une carte sur les plaines du désespoir.
Elle affiche l'emplacement des châteaux, villages, antres de monstres et lieux maudits.

Lucille a remit à Weed un objet de grande valeur. La carte des plaines du désespoir et ce qu'elles recèlent ! Un relief sommaire et les principaux habitats de certain monstre. Néanmoins, le tracé était aussi horrible qu'un enfant qui apprend à écrire.

« Je vous remercie beaucoup. »
« Tu es le bienvenue. Visite plus souvent notre village. Les étrangers sont mieux reçus par les gens qui ne chassent pas. Ça serait bien si des nouveaux viennent ici. »

Weed retourna vers Kokun pour livrer le bouclier et le chasseur l'attendait toujours au même emplacement en affûtant sa lame.

« Oh, vous voilà de retour ! Vous êtes en retard alors vous l'avez ? »

Weed lui remit le bouclier.

« Merci. Vous m'avez rendu un grand service mais je n'ai pas grand chose pour vous remerciez. Attend, ça peut être, prenez le. »

Vous obtenez 20 flèches d'acier.

Ding !

La quête, Bouclier de Kokun, fini.

Le chasseur Kokun perd souvent son bouclier lors des combats. Il revient souvent de ses chasses avec des blessures mais il ne rapporte jamais rien d'intéressant.
Les villageois le considère comme un échec et personne ne sait où il chasse.

Récompenses : 20 flèches d'acier pour arc long. Un peu d'EXP.

Weed consulta sa fenêtre de personnage et la barre de EXP n'a grandi que de 0,001%.
Même avec un bonus de double EXP, on ne peut pas espérer beaucoup d'une quête de rang E. si seulement c'était une quête où l'EXP dépend des objectifs...

Satisfait en examinant son bouclier, Kokun dit.
« Ah oui, j'ai commencé à raconter l'histoire de notre village, n'est-ce pas ? Rappel moi où je me suis arrêté ? »

« Quand le petit nombre de survivant établissent le village. Lucille m'a raconter cette partie. »

« Hah ! Il aime parler. Je vais donc continuer. Pour survivre, on devait devenir plus fort. Tous les villageois pratiquèrent les armes surtout l'arc et certain étaient meilleur que les elfes noirs. Quoi encore...notre village se situe le plus à l'Est des plaines du désespoir. La chaine de montagne que l'on voit, est habitée par d'innombrables orcs. »

« Le village est construite dans un endroit dangereux. »

« Oui. La plupart des villages sont ainsi. Nous sommes relativement chanceux avec une mine de fer dans les environs pour forger nos armes et beaucoup de nourriture aussi. Il arrive parfois que des orcs font des incursions. »

« Orc ? »

« Chaque année, lors du temps des récoltes, ils viennent piller nos granges. Honnêtement, les orcs sont la seule raison qui nous empêche de vivre en abondance mais tristement, ils sont aussi la raison qui nous permet d'éviter les ennuis avec d'autres monstres dangereux. Alors nous vivons pauvres mais en sécurité. »

La colonie des exilés se maintenait malgré le pillage annuel des orcs.

« Mais depuis dans les récentes années, les orcs ont commencé à prendre en plus de notre nourriture, des villageois. Après tout, ils ne savent rien faire par eux-même ! »

« J'ai entendu dire que les orcs sont les plus maladroit des artisans. »

« C'est vrai. C'est pour ça qu'ils prennent des gens pour faire leurs armes et d'autres travaux pour eux. Dans les récentes années, ils ont prit plus d'une centaine de personne ! Saleté d'orc ! »

« Avez-vous essayé de les arrêter ? »

Kokun éclata d'un grand rire.
« Ha ! Arrêter la horde !? Je n'ai jamais rien entendu de plus stupide. Les orcs adorent le combat, ils sont des experts. Ils combattent non seulement les humains mais aussi elfes, monstres géants et même entre eux ! »

« Je vois. »
« Je te le dis au cas où tu ne comprend pas le danger de cet endroit. Même notre plus puissant guerrier a due mal à chasser certain monstre comme par exemple les fourmis géantes. On organise une festivité quand ils arrivent à en rapporter un. Penses-tu pouvoir chasser cinq d'entre eux ? Si tu y arrives, l'attitude des villageois à ton égard sera différent. »

Ding !

Nouvelle quête : les doutes de Kokun.

Le chasseur Kokun a rencontré bon nombre de gens qui parlent beaucoup et agissent peu.
Pour s'opposer aux orcs, on a besoin en plus du courage, d'être malin.
Capturer 5 fourmis géantes pour prouver votre courage.

Difficulté : C.
Récompense : La reconnaissance des villageois.
Pénalité en cas d'échec : Le chasseur Kokun ne vous adressera plus la parole.
Une nouvelle quête !

Plissant ses yeux, Kokun continua.
« Que cela soit une évaluation pour toi. Je ne serais pas surpris si tu refuses. Considère cela comme une épreuve pour les étrangers. »

Weed resta silencieux un moment puis donna fermement sa réponse.
« J'attraperais ces fourmis géantes. »

Vous avez accepté la quête.

« J'espère bien que tu le feras. Tu trouveras des fourmis géantes vers l'Ouest de la plaine. Ils sont facile à trouver mais je ne sais pas si tu pourras fuir en cas de problème. »

+++

Weed sortit du village et retourna vers la colline où se cache ses hommes. 10 chevaliers royaux, Buren, Becker, Horsam, Dale, 400 soldats et 50 prêtres. Une petite armée commandait par Weed !

« Continuez à attendre. »
« à vos ordres chef ! »

Weed se tenait à l'entrée de la caverne et sortit ses outils de sculpteur. Il avait l'habitude de faire des sculptures, ses mains mouvaient à une vitesse folle le couteau de Zahab et le burin !

Il sculpta un visage familier qui lui arrive de voir dans ses rêves, le visage de SeoYoon ! Ce visage allait de nouveau servir de modèle pour une autre sculpture.

[J'espère que j'aurais une qualité Finesse...]
Weed avait beaucoup d'attente car il n'a jamais échoué en gravant le visage de SeoYoon...

Il a essayé d'utiliser d'autres visages de fille dans ses sculptures mais il n'a pas réussi car il n'arrivait pas à recréer les minuscules détails du visage d'une personne. On trouve parfois des défauts quand on observe un jolie visage. Un nez qui devrait être plus grand ou des yeux plus large pour atteindre la perfection, surtout pour le visage des femmes. Mais ces petits changements ont des effets considérable sur le résultat en général. Et on obtient un modèle corrigé moins bon que l'original.

Pour chaque échec, un sculpteur perd des points de renom et Weed voulait éviter cela. C'est pour cela qu'il ne sculpte que le visage de SeoYoon. Son apparence était sans faille et en changeant un détail de son expression, il pouvait exprimer une toute autre ambiance.

Cette fois, Weed allait graver SeoYoon en guerrière féroce. Pour les habits et armures, il s'inspire des équipements des mercenaires du Nord car il a entendu dire qu'il y avait beaucoup de femmes parmi eux.

Une SeoYoon fière et confiante avec son épée devant ressemble à une gardienne devant une entrée qui bloque les monstres. C'était l'image parfaite d'un mercenaire fiable et fier.

Ding !

Pièce qualité Finesse ! Vous avez fini la statue Femme mercenaire !

Les terres du Nord sont pauvres et inadaptés pour l'agriculture alors beaucoup de femme deviennent des mercenaires pour protéger leur maison et gagner de l'argent.

Elles ne reculent jamais et accomplissent leurs missions. Armes en main, elles occissent les monstres les plus dangereux du Nord !

Depuis que les chevaliers sont devenus trop arrogant, le maintient de l'ordre repose sur les épaules des mercenaires.

Valeur artistique : 600.

Effets :
Régénération HP et MP +15% pour un jour.
Vitesse de déplacement +15%.
Charisme +100.
Force +10.
Agilité +10.
Tous les attributs +5.

Une semaine après l'observation de la statue, vous pouvez prendre des missions à la guilde des mercenaires avec de meilleures conditions.

Gain en EXP +5%.

Les effets ne s'accumulent pas avec ceux des autres sculptures.

Nombre de pièce en qualité Finesse : 5.
Gain en point d'expertise pour Sculpter.
Renom +85.
Endurance +1.

Nouveau attribut : charisme !

Charisme :
Cet attribut représente l'effet d'attirer les gens . En premier lieu ceux du sexe opposé.
Vous devenez plus attractif et charmant. Un state majeur pour les bardes, danseurs et chef de groupe.
Si votre profession est liée à l'artisanat, le state charisme vous permet d'obtenir des œuvres plus minutieuses.

Due à voter profession, votre charisme a +20.
Fortitude +5.

SeoYoon comme modèle, lui a de nouveau apporté le succès.

[Hmm, cette sculpture n'affecte pas les performances en combat mais accroît le gain d'EXP, e qui n'est pas mauvais.]

Et en plus il a un nouveau attribut qui affecte sa compétence Sculpter, un présent inattendu mais plaisant.

« Hmmm... »
Weed essaya de voir dans le reflet de sa lame de couteau si il y avait des changements visible par l'attribut.

Puis prenant sa plus belle pose, il s'adressa à ses soldats.

« Troupe en formation. Nous sortons ! »

Weed et son armée se dirigent vers les plaines pour chasser des fourmis géantes.

« Prêtres, préparez vous au combat, bénissez les guerriers. »
« Oui. Oh Freya, bénit de puissance tes fervents serviteurs dans leur lutte conter le mal. Bénédiction ! »

Les prêtres firent une bénédiction de groupe. L'Ordre de Freya avait envoyé ses meilleurs prêtres pour servir Weed alors la bénédiction de 400 soldats n'était pas difficile pour eux mais Weed restait vigilant. Pour lui, les pertes en soldats étaient possible malgré le soutien des prêtres de Freya.

« Chevaliers avec moi et en avant, le reste suivez en gardant une distance. »

Les chevaliers royaux rouspétaient mais suivirent les ordres de Weed.
« Pour l'instant, nous vous obéirons. »
« Nous écoutons vos ordres durant la mission mais n'allez pas penser que c'et par respect pour vous. »

Au village, Weed fut ignoré ! Maintenant on l'ignore aussi !

Weed soupira sans dire mot, laissant les chevaliers chercher les fourmis.

Quand il écoutait Kokun, il ne l'avait pas prit au sérieux. Des fourmis géantes, difficile à capturer et alors ? Pourtant en voyant les monstres, il ne pouvait pas contenir sa surprise.

« Whoa, ils sont vraiment immense ! »

Une fourmi ordinaire fait 1 cm de long alors que ces monstres qui courent dans les plaines en face d'eux, font plusieurs mètres de long et ils se déplacent très vite !

« Ne laissez pas leur taille vous impressionner. À l'attaque ! »
Accompagné par les chevaliers, Weed chargea les monstres mais ils bougeaient trop vite. Avec un pas, il couvrait quelques mètres et parfois faisaient des virages serrés.

Les chevaliers devaient rester extrêmement prudent pour éviter les rapides attaques frontales des fourmis. Weed ne pouvait s'empêcher d'être frustré.

[ J'ai dépensé tellement de point de réputation et c'est tout ce que j'ai...]

Les chevaliers n'arrivent même pas à tuer une seule fourmi ! Les guerriers ne faisaient que courir en rond, essayant d'éviter les charges des monstres.

« Il faut les ralentir ! Prêtres, lancez Ralentissement (slow) ! »
« Il sera fait par votre dévoué. »

Heureusement les point de Foi de Weed lui permet de commander les prêtres. Ils exécutèrent ses ordres rapidement et précisément.
50 prêtres à l'unisson chantèrent leur prière.

« La beauté de Freya fige tout le monde. Par la puissance de notre foi, Ralentir (slow) ! »
Cette bizarre contre bénédiction des prêtres fonctionna. Les mouvements des fourmis devinrent de plus en plus lents. La somme des prières de 50 prêtres était plus puissante que celle d'un seul prêtre.

Quelques secondes après, les fourmis se figèrent.
« Chevaliers à l'attaque ! Archers, tirez ! Le reste protégez les prêtres. »

« Oui ! »
Une centaine de soldats tirèrent et une nuée de flèche s'abattit sur les monstres figés. Les fourmis étaient si grande qu'il était facile de les viser. Le reste des 300 soldats protégeaient les prêtres et Weed chargea vers les fourmis. Ils devaient se dépêcher car pour maintenir ce sort, les prêtres devaient constamment dépenser leur Mana.

[ Il ne faut pas traîner trop longtemps.]

Les attaques des archers réduisaient le HP des monstres.
[ils sont tellement grand que les flèches sont comme des piqûres de moustiques pour eux.]

Accompagné des chevaliers, Weed chargea les fourmis. Ils montèrent sur leur corps, brisant leur carapace avec leur épée et certain coupaient les pattes. Suivant l'exemple de certain, Weed grimpa sur la tête d'une fourmi. C'était dangereux mais le danger ne l'arrête pas et il frappait le monstre avec les chevaliers.

Les fourmis géantes ont tenu un long moment. Parfois, les fourmis arrivent à affaiblir le sort des prêtres et ainsi se libérer des chevaliers. Chaque fois que cela arrive, le cœur de Weed avait un sursaut. Heureusement, les chevaliers n'étaient pas facile à abattre donc après une chute, ils se relèvent, reçoivent le soin des prêtres et retournent au combat.

Le combat dure depuis une heure de cette manière puis la petite armée de Weed finit le dernier des fourmis.

Vous avez Level Up.
Vous obtenez carapace géante de chitine.
Vous obtenez Antenne de fourmi géante. On peut utiliser l'antenne pour trouver la cachette de la reine des fourmis géantes.

« Excellent. »

C'est seulement après la défaite des fourmis qu'il se rend compte qu'elles étaient de niveau au dessus de 350.

« Elles sont sacrément fortes. »

Il fallait beaucoup de technicité pour battre ses puissants monstres. Heureusement, son niveau est élevé grâce à ses précédentes prouesses et renommée.

Après avoir ramassé l'ensemble du butin, il ramena son armée à leur cachette puis Weed retourna au village des exilés.

Dans le village, il montra les carapaces des fourmis à Kokun.

« Je ne m'attendais pas à grand chose et pensais que tu n'étais qu'un autre vantard mais j'avais tort. Tu as vraiment vaincu des fourmis géantes. »

Kokun examina minutieusement les carapaces rapportées par Weed.
« Incroyable. En faisant cela, tu as prouvé que tu es un redoutable guerrier. À présent, personne ne doutera de toi. »

Ding !

Quête accomplie : Les doutes de Kokun.

Dans tout le village des exilés, seule une poignée de personne arrive à chasser 5 fourmis géantes. Et cette poignée est reconnue comme les meilleurs guerriers et gardiens du village.
Kokun va maintenant répandre la nouvelle qu'un nouveau guerrier est parmi eux.

Récompenses :
Couteau de Kokun.
EXP.
Renom +6.

Cette fois aussi, Weed vérifia sa barre d'EXP et cette quête lui a apporté un gain de 15% de la barre d'EXP. Mais le plus important reste que les villageois ont commencé à l'accepter.

« Voici mon couteau et elle t'appartient à présent. Un guerrier tel que toi sera toujours bienvenu, mon ami. »
Kokun sortit un petit couteau qu'il remit à Weed.

« ... »
C'était la lame la plus sale et faible que Weed ait vu dans le jeu.

« Et elle me servira pour faire quoi ? »
« C'est très pratique pour arracher les écorces des arbres. Un couteau très utile. »

Weed décida de ne pas répondre. Il avait déjà le couteau de Zahab et ce présent de Kokun ne lui sera d'aucune utilité.

« Je continue l'histoire de notre village. Ce village est situé dans un endroit dangereux. Tu peux perdre ta vie si tu agis précipitamment. Surtout tu ne dois jamais sous estimer les orcs. Depuis leur enfance, ils s’entraînent à combattre des monstres, des monstres vraiment très puissants...On pourrait dire que ses terres sont gouvernées par les orcs. »

« Compris, éviter les orcs. »
« Tout à fait surtout si tu tiens à la vie. Pourtant dans les hauteurs des chaînes de montagne de Yuroki, les elfes noirs y habitent. Récemment des créatures noires, magiciennes, sont apparues et se sont alliées aux elfes. »

Le regard de Weed devint plus vif.
« peux-tu m'en dire plus à ce sujet ? »

« Les chasseurs de village comme moi, sommes peu informés des événements sur les monts Yuroki mais on a vu plusieurs fois des combats entre orcs et elfes noirs. Presque toujours, les orcs remportent malgré la magie noire et les esprits élémentaires des elfes. Pourtant depuis l'arrivée de ces créatures noires, les orcs ont commencé à perdre beaucoup de combat. De plus, les orcs tombés au combat, se relèvent et attaquent leur semblable. Je me suis presque fait tuer plusieurs fois en observant ses batailles. »

Weed était au courant du genre de ces créatures noires qui se sont associées aux elfes noirs. Les nécromanciens de BarKhan Demoff.

« Les elfes noirs ont commencé à gagner. Ils ont même construit des murailles, un fort puis une forteresse et des tours dans les montagnes. C'est étrange, n'est-ce pas ? »

« Oui. »
Les elfes sont une race qui vit en harmonie avec le monde et la nature. Même avec leur soif du combat, les elfes noirs vivent aussi avec leur environnement naturel. Pourquoi habiteraient-ils une forteresse ?

« J'ai l'impression que les elfes se préparent à une guerre. Allaient-ils mener une guerre à grande échelle contre les orcs ou cachent-ils quelques choses derrières ces murs ? Je n'en sais rien. Je ne peux que supposer. Mais une chose est sure, depuis que les elfes ont leur support les nuits dans nos terres sont devenues plus longues. »

« Plus longues ? »

« Des nuages sombres émergent par période de la forteresse des elfes et ils recouvrent tout le ciel. Le temps où l'on peut voir le soleil continue à se réduire. Regarde ce soir et tu pourras le constater par toi-même. »

C'est ainsi que Weed prit connaissance de la situation précaire dans les plaines du désespoir.

« Au fait, si tu rencontres le frère Moss et la sœur Amy du village, ne leur parle pas des monstres métamorphe. Bon, il faut que j'aille chasser. »

Kokun ramassa son bouclier et fit signe de la tête et sortit du village.

Fin Chapitre 05 Tome 05.

{ 1 comments... read them below or add one }

- Copyright © RoyalRoadFrench - Date A Live - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -