Popular Post

Posted by : merlin Wednesday, June 3, 2015

10- Le chemin choisi.


[Traduit par Merlin]

« Chwiiik ! »

L'armée des orcs s'approchait de la forteresse des elfes noirs.
Occasionnellement des arbres et rochers ralentissent leur avancée. Des dizaines de millier d'orcs atteignirent en même temps les murs.

Sans délai, les elfes noirs ripostent.

« Mur de feu ! »
« Tempête de glace ! »
« Torrent d'éclair ! »

Du feu, glace et foudre pleuvaient sur la horde en approche. Les orcs mourraient par centaine mais la horde continuait d'avancer. Quand les orcs étaient assez proche de la forteresse, les elfes usèrent de leur arc. Ils décochèrent des flèches enchantées, gelant ou immobilisant les orcs.

De multiple piège étaient dissimulés le long du chemin et des fosses avec des piques avalaient des dizaines d'orcs en même temps. Malgré la bonne préparation des elfes, rien n'arrêtait l'avancé des orcs.

« Chwiik ! »
« Orcs ! Orcs ! Orcs ! »

La rage remplissait les guerriers orcs car ils venaient prendre leur revanche pour toutes les peines, misère et mort, causées par les elfes ! Et après tout les obstacles sur leur chemin, les orcs arrivent aux murs.

« Chwiik ! Bombardez ! »
« Tous chwik, tirez ! »

Les orcs tiraient leur flèche sur les elfes. Et ceux qui n'avaient pas d'arc, lançaient des pierres qu'ils avaient préparé. L'attaque en aval était très difficile et la précision des orcs en était grandement réduite pourtant les elfes eurent leurs première pertes.

En arrière, de orcs venaient avec un énorme tronc (rondin).

Des dizaines d'orc le soulevaient et combinant leur effort l'adossa sur le mur. Puis plusieurs guerriers se mirent à escalader le tronc. Certains chutèrent mais la plupart réussirent à atteindre le sommet. Les combats sur les remparts ont commencé.

Pendant tout ce temps, Weed se tenait sur un rocher à observer avec intérêt la bataille qui se déroule devant lui. Il vit les elfes invoquaient les esprits des éléments pour le combat. Kasa du feu, Ondine de l'eau, Sylphe du vent et Noum de la terre. Ils flottaient dans le ciel, faisaient pleuvoir des sorts des éléments !

Partout où son regard se porte, des orcs se battaient. Certains elfes sortaient pour mener des tactiques de guérilla. Il y avait des étincelles, des choses qui volent, des cris, un peu partout.
Les orcs mouraient par millier et les elfes par dizaine.

« Chwiik ! »
« Karichwi ! Je ne peux plus attendre ! »
« Oui. Attaquons chwiik ! »

Depuis le commencement de l'attaque, Weed et sa tribu n'ont pas fait de mouvement alors les orcs s'impatientaient.

« Chwichwik ! Encore un peu ! »

Le combat faisait rage depuis déjà un bon moment mais il n'avait pas encore mené sa troupe dans la bataille. Les orcs n'aimaient pas ça mais ils obéissent à ses ordres.

[ C'est ridicule de se montrer impétueux dans une bataille.]
Weed soupira de frustration.

Bien que les elfes noirs soient submergés par leur nombre, une attaque aussi inconsciente sur la forteresse, reste une énigme pour lui. Les orcs chargeaient et grimpaient les murs sous le feu nourrit des sortilèges ennemis !

Sans compter que ceux qui ont attrapé froid, avaient leur vitalité réduite. Envahir cette fortification sans plan de bataille ! Quelle folie !?

Une bataille aussi sérieuse demande de préparer un plan d'avance. Si seulement on lui avait laisser du temps pour réfléchir alors les orcs auraient déjà envahi la forteresse. Mais à présent, les orcs mourraient à cause de lui stupidité et s'il ne faisait rien, la bataille risque de devenir encore plus violent et imprévisible...

La scène observé par Weed n'était pas comparable à la bataille dans le fort Odein. L'échelle de la bataille était très différente et les races dans le conflit rendaient leur situation plus tendus.

[ Les elfes ont définitivement l'avantage.]
Weed analysa calmement la bataille.

À première vue, les orcs semblent dominer avec leur grand nombre et la vitesse dont ils font preuve pour envahir les murs mais les elfes noirs n'abandonnaient pas.

Les elfes défendaient la forteresse avec beaucoup de flèche et une organisation correcte de leur troupe, permettant aux mages et archers d'être efficace. Et malgré leur avantage numérique, seulement 20000 des orcs pouvaient participer réellement au combat. Ce nombre n'était pas suffisant pour submerger les elfes. De plus, leur position en aval, ne leur permet pas de faire beaucoup de dégât. Les sorts des éléments de vent empêchaient les flèches d'atteindre le sommet des murs.

Avec peu de perte, les elfes noirs arrivent à repousser l'attaque des orcs.

« Stupide bêtes ! »
« Bande de cochon ! Vous mourrez à nos murs ! »

Sentant leur avantage, les elfes insultaient leurs adversaires. Enragés par les moqueries, les orcs poussaient en avant plus vicieusement et mourraient par centaine !

« Chwiik ! »
« Espèce de trouillard ! Une fois là haut, on verra bien qui mourra, chwiik ! »

Les orcs essayaient de briser la porte, obtenir une ouverture sur les murs, ils essayaient tout pour faire tomber la défense des elfes mais rien ne réussi.

Dans la première moitié de la bataille, la horde subit de lourde perte. Plus de 40000 orcs sont morts et les elfes ont perdu quelques dizaines de combattants. C'était un bon début pour les elfes mais trop tôt pour célébrer leur victoire car il restait beaucoup d'orc vivant.

Pour maintenir leur avantage, des renforts d'une centaine de elfes en robe s'assemblent dans les tours. Ils agitaient leurs mains en murmurant quelque chose et en même temps, s'exclamèrent.

« FLAMME ! »
Un immense faisceau de feu sortit de la tour. La puissance était telle que même Weed qui était à distance, ressentit la chaleur sur son visage ! En un instant, cette flamme engouffra et réduisit des milliers d'orc en cendre.

« Chwik !? »
« Chwiik ! Chwik ! »

Même après ce spectacle de puissance, les orcs ne perdaient pas leur combativité. Ils continuèrent leur assaut bien que certain avaient une expression de peur.
Leur espérance dans une victoire rapide a disparu.

À ce moment, Weed s'avança.
[ C'est le moment que j’attends.]
Il se tourna vers les orc derrière lui.

« Chwichwiik ! C'est à notre tour ! »
« Ka-Karichwi ! »
« C'est de la folie, chwiik ! »

Il y a peu, ils étaient enthousiastes à rejoindre la bataille mais maintenant, la suggestion de Weed sonne comme une folie pour eux.

« Non ! Chwiik, croyez en moi ! »

Weed mena les 10000 orcs sur le front. Les autres orcs et cheftains s'écartèrent pour leur laisser le chemin. Rapidement, ils atteignirent la forteresse sans se faire toucher par des sortilèges !
Les elfes noirs étaient à cours de Mana et attendaient pour se régénérer.

Le moment qu'attendait Weed était arrivé.
« Allez-y ! Attaque chwiiik ! »

Le corps massif de Weed grimpa facilement le tronc et en quelques pas, il était sur les murailles, gesticulant (swing) avec son glaive.

Les elfes noirs étaient célèbre pour leur vue perçante, expertise dans le maniement de l'arc et leur mouvement fluide. Beaucoup utilisent la magie des éléments mais avec leur Mana épuisée, les arcs à courte distance ne leur étaient pas très utile car il n'y avait pas beaucoup d'espace pour bouger dans une muraille remplit de monde.

Weed chargea la foule de elfes. Ses coups tuaient un ennemi après l'autre. Les orcs le suivaient sur le mur et assuraient ses arrières.

Dans les combats de corps à corps, les elfes noirs utilisaient des épées courtes et des rapières. Ainsi, ils ne pouvaient pas soutenir une résistance décente contre les orcs, une fois que ceux-ci sont sur les murs.

Weed et ses guerriers tuèrent en quelques minutes plus d'elfe que tout l'ensemble des orcs depuis le commencement de la bataille.

Il semblait que les orcs allaient occuper les murailles mais soudain Weed et sa troupe sautèrent des murs.

« Mur de feu ! »
L'emplacement où se battait encore un moment Weed, fut engouffré par les flammes.

« A-a-a-argh ! »
« ça brûle chwi.. ! »

Le sort lançait par les elfes mages, brûla non seulement les orcs mais aussi des elfes noirs. Contrairement aux humains, les elfes étaient très rationnels et n'hésitent pas à sacrifier un peu pour sauver l'ensemble.

Après avoir attendu que le sort finit, Weed grimpa à nouveau sur le mur et se plongea dans le combat. S'il voyait quelque part un elfe avec ses HP affaiblis par les orcs, ils s'y rend immédiatement pour donner le coup de grâce. Cela ne le gênait pas d'utiliser ses compatriotes orcs comme bouclier de chair et il le faisait parfois pour échapper aux sortilèges mortels de feu. En même temps, il donnait des ordres à ses combattants de battre en retrait quand il faut.

Weed n'avait qu'une pensée en tête.
[ Il faut que j'utilise les 400000 orcs au mieux.]

Sa tactique consiste à frapper les failles de l'ennemi et utiliser les orcs pour couvrir son retrait !
Pendant que les elfes noirs tuaient les autres orcs, il amassait de l'EXP. Dans la première heure de son combat, il tua plus d'une centaine d'elfe noir et en comptant les tués par les orcs de sa troupe, le résultat au final était mieux qu'espérer. Bien qu'il n'avait pas le temps de vérifier, il était sûr que sa réputation auprès des orcs montait.

Quand les pertes des orcs atteignirent 70000, les elfes noirs ont perdu un peu au dessus de 3000.

[ Il est temps d'en finir...]

Il restait presque 7000 elfes à défendre la forteresse, la plupart étaient blessés ou fatigués. Ils tenaient grâce au soutien des murs et ils étaient malgré tout de très bon archer.
Si rien ne change, ils pourront tenir avec leur expertise en archerie et finir par remporter.

« Continuez ! »
« écrasez les elfes, chwiik ! »

Des orcs au pied du mur, attendaient leur tour pour grimper le tronc. Ils criaient leur excitation et encourageaient leurs camarades qui combattent sur les murs. Soudain un orc sortit de la foule sur le mur et s'approcha du bord.

« Oh, c'est lui ! »
« Le plus moche ! »

Dans les deux camps, orcs et elfes noirs, regardaient Weed. Puis, au lieu de se battre, il sauta au pied du mur et se dirigea vers les portes !

Les orcs s'écartèrent de son chemin avec respect. Sur le chemin, Weed mit son glaive à sa main gauche puis sortit une petite figurine. La figurine d'un lièvre, une des cinq petite sculpture de qualité finesse.

« Destruction de sculpture ! Quelle devient ma Force. »

La figurine se brisa dans ses mains et une lumière enveloppa le corps de Weed.

Vous avez utilisé Destruction de sculpture.

Votre cœur se remplit de peine et de tristesse dans la perte d'une sculpture de qualité finesse !

Vous perdez 5 points en Art de façon permanente.
Renom -100.
Pendant un jour, la valeur de votre state Art s'ajoute à votre state Force pour un ratio de 1:4.

Expertise en sculpture +0,1%.

Plus d'un millier de ses points Art deviennent des points Force et avec un multiplicateur de 4 aussi !

« A-a-a-a-ah ! »
Weed hurla et agrippa son glaive de toute sa force. Des veines se gonflent sur ses bras massif, son corps se remplissait d'une immense puissance. À ce moment, Weed était loin de ressembler à quelqu'un qui apprécie l'art.

Weed s'approcha des portes et les frappa de son glaive.

Klaaang !
Le glaive se brisa en morceau et s'échappa de sa main.

« Chwiik !? »
« Chwichwichwik ! »
Les orcs proches étaient excités.

Weed ramassa son glaive brisé et continua à frapper les portes. À chaque coup, le nombre de craquelure sur la porte augmente et au dixième coup, les portes cédèrent et tombèrent vers l'intérieur.

« Whoah ! »
« Les portes sont tombées, chwiik ! »
Les orcs crièrent leur enthousiasmes.

Trois des proche elfes se ruèrent vers la brèche.
« Ne laissez pas les orcs passer ! »
« érigez ! Érigez un nouveau mur ! »
« Vite la magie ! On les retient ! »

Les trois elfes attaquèrent Weed avec leur lance. Ils devaient libérer l'espace pour que les mages puissent créer un nouveau mur.

« Meurs ! »
La pointe d'une lance arrivait vers Weed mais il fit un simple mouvement de son bras pour dévier l'arme de son adversaire.

« Tous en même temps, attaque ! »
Trois lances frappèrent simultanément au même emplacement mais Weed n'était plus là.

Même avec son armure polie et ses habits repassés, s'il prenait l'attaque des trois lances, son niveau HP risque de devenir critique. Parce que ses équipements étaient de la camelote !

Pendant tout son temps comme orc, Weed n'a pas trouvé ou reçu comme récompense des objets décents. Et il ne voulait pas dépenser pour acheter ou créer de nouveaux équipements. Surtout que son corps plus large demande une armure adéquate et cela demandera plus de matériaux.

« Chwiiik ! »
Tout ce qui lui reste alors était d'esquiver l'attaque de ses adversaires. Après avoir dévier l'attaque combiné des elfes avec sa puissance démesurées, Weed chargea. Le niveau de HP de l'elfe du milieu descendit à sa moitié puis Weed fit un saut latéral à nouveau pour esquiver l'attaque des deux lances.

Weed combattait au meilleur de sa forme. Il montrait des mouvements époustouflants et se portait à distance d'un millimètre de la portée des lances adversaires. Usant de toute son expérience, enseignée ou apprise de lui-même, chacun de ses mouvements étaient plein de force et d'harmonie.
Il en résulte que le temps les premiers orcs atteignent la brèche, Weed avait vaincu tout les trois elfes et capturé les portes.

Weed sourit à ses compatriotes et utilisa le Rugissement du Lion.

« Orcs, chwichwiik attaque ! Détruisez ! Pillez ! Tuez ! »

Vous avez utilisé Rugissement du Lion.

Esprit de combat (combativité) des troupes alliés à proximité +200%.
Toutes les confusions sont annulées.
Leadership +195% pendant 5 minutes.

Les orcs qui ont souffert de grande perte depuis le début de la guerre, ont retrouvé le morale !

« Chwiiik ! »
« Attaque, chwiriri ! »
La horde se déferlait dans la forteresse au travers des portes brisées.

Dans cette situation, les elfes noirs n'avaient pas d'autre choix que de se retirer dans leur village. Le chemin était parsemé d’innombrable pièges et les orcs qui les poursuivaient, avaient des difficultés. Et comme au début de la guerre, les orcs mourraient par centaine, si ce n'est par millier. Malgré tous les pièges, magie et flèches des elfes, les orcs avançaient ! La bataille arriva aux abords du village où les elfes érigèrent une autre ligne de défense. Ils tenaient leur position mais ils avaient peine à imaginer leur devenir quand viendra la force principale des orcs.

« Hey, c'est à moi ! »
« Je l'ai prit en premier, chwiik ! »

Quelques orcs ont commencé à piller des maisons.
Weed voyait cela les larmes aux yeux.

Les elfes n'avaient pas beaucoup d'or ou d'argent mais ils avaient des pierres précieuses, fruits et fourrures d'animaux. S'il vendait tout, il recevrait beaucoup d'argent !

Weed les enviait beaucoup mais il ne pouvait pas rester là pour piller. Il devait d'abord finir sa quête pour l'Ordre de Freya. Il devait se rendre au plus vite au temple !

Le temple des nécromanciens se situait dans un haut sommet.

Pendant que les orcs mènent leur assaut contre les elfes, sa troupe avec Buren, Becker, Hosram, Dale et les autres soldats grimpaient lentement le sommet. Avant même le début de la bataille, Weed avait prévu le chemin à prendre et leur donnait l'ordre d'escalader.

« Huff ! »
« Tiens bon. »

Les soldats se soutenaient mutuellement et gravirent progressivement la montagne. Weed n'avait pas d'équipement spécial pour cette occasion alors ils devaient compter que sur leur moyen. Les guerriers qui gravirent, s'en sortaient assez bien mais les frêles prêtres de Freya étaient à l'article de la mort. Leur seul soutien était le seigneur vampire Tori !

Tori s'était transformé en chauve-souris géante pour éviter la chute des soldats et Van Hawk aidait les soldats épuisés.

Si un elfe noir passe par là, ils seraient dans le pétrin mais tous les elfes étaient distrait par les orcs à leur mur. Ainsi les soldats purent atteindre le sommet sans perte.

« Hu, enfin. »
Weed attendait déjà à l'endroit convenu.

« Nous sommes là. Aucune perte. Plus rien à craindre ! »
Buren était soulagé mais Weed l'était moins.

[Il vaut mieux faire appel au soutien des orcs.]
Malgré leur stupidité, les orcs étaient nombreux et il n'avait pas besoin de s'inquiéter de leur perte ! Alors que pour les chevaliers, soldats et prêtres, leur perte signifie qu'il perdait la chance d'avoir une récompense du roi.

« On se dépêche. Préparez vous, nous entrons dans le temple des nécromanciens. »
Accompagné par le chevalier de la mort et le seigneur vampire, Weed s'avança.

« Chwiik ! Qui sont-ils ? »

Quand ils rencontrent d'autres orcs en chemin, il leur dit juste.
« Ce sont mes prisonniers. Pas touche, chwiit ! »
« Il a capturé des humains ici. Je l'envie, chwiik ! »

Comme Weed gardait son apparence d'orc, toutes les rencontres fortuites furent facilement résolues.

Arrivant au temple, ils virent à l'entrée des elfes morts. Weed et ses soldats se ruèrent vers l'intérieur sombre du temple. Ils devaient se dépêcher, si les orcs tuent les nécromanciens avant eux, la quête risque de ne pas aboutir.

À l'intérieur du temple, il y avait une atmosphère lourde et oppressante. Les couloirs sombres étaient faiblement éclairés par des torches.

« Chwiiik ! »
Quelque part en avant, on entendait la collision de lames et les cris des orcs. Un sérieux combat se menait entre les orcs et les elfes noirs.

Weed ordonna ses soldats.

« On se dépêche. Il faut que l'on y arrive. Préparez vous au combat ! »
« Oui chef ! »
La troupe s'avança rapidement. Il y avait sur les murs des choses qui étincelaient ais aucun des soldats ne ralentissaient.

[L'objectif est d'accomplir la quête de l'Ordre de Freya.]

Tels des fantômes, il émergent du couloir sombre et apparaissent dans un large hall. Au centre du hall, des dizaines d'elfes et de orcs se bataillaient.

« Chwiik ! »
« Nous défendrons cette place ! »

Voyant cette situation idéale, Weed s'exclama.
« Ne laissez personne partir. Tuez les tous ! »

Les soldats bloquèrent le passage et les prêtres levèrent leur main puis chantent un sort.

« Par la beauté de la déesse qui éblouit le monde. Éblouissement (blind, aveugle) ! »
Orcs et elfes aveuglés, se dispersent, titubant mais déjà Van Hawk et Tori les chargeaient et en moins d'une minute, aucun survivant !

Franchissant les cadavres, Weed et ses soldats atteignirent l'autre extrémité du hall. Il y avait accroché là, une grande carte des monts Yuroki ! La forteresse des elfes noirs étaient indiquées par un point noir et un peu vers l'Est, un autre point mais cette fois rouge.

« Seigneur vampire Tori ! Que faites vous là ? Je vois, vous avez succombé à ces humains...ces...prêtres de Freya ! »

Les nécromanciens avaient du mal à contenir leur surprise. Ils étaient au nombre de douze, chacun porté une cane surmonté d'un crane et une perle remplie de magie noire.

Weed annula sa transformation et s'avança.

« Nécromanciens, cet endroit sera votre tombe. »

Pendant qu'il parle, Van Hawk et Tori se tenaient à ses côtés. Les prêtres étaient prêt à lancer leur sort et les chevaliers avaient choisi chacun leur cible.

Le plus puissant sort des nécromanciens est la résurrection des morts. Le sort permet de transformer un mort en squelettes, goules ou même un puissant mort vivant !

« Serviteurs de Freya...Vous avez détruit notre œuvre. »
Dit amèrement un des nécromanciens.

Il n'y avait pas de cadavre à proximité et les corps des orcs et elfes à distance, ne leur serait pas d'une grande aide face à cette armée de toute façon.

Il était évident que les mages noirs avaient accepté leur défaite et s'apprêtaient à mourir sans combattre.

« Je vois que vous êtes venus préparer. Et à un si mauvais moment. Maintenant nous ne pouvons plus remettre les choses dans l'ordre... »
Dit l'un d'eux en baissant la tête.

« Barabol ! » s'exclamèrent les autres nécromanciens, en lamentation.
« Je n'ai jamais cru en la divine providence mais puisqu'il en est ainsi alors tuez moi. Je suis prêt. »
Le nécromancien s'avança doucement et s'agenouilla devant Weed.

« Barabol, nous sommes avec toi ! »
Le reste suivit leur chef et s'agenouillèrent. Ils étaient si proche que les chevaliers royaux pouvaient les décapiter à tout moment.

« J'espère que dans votre prochaine vie, vous éviterez le mal. »
Weed sortit son épée.

Il allait les décapiter et accomplir la quête de l'Ordre de Freya mais...

[ Un instant...Quelque chose cloche...]
Weed se remémora tous les événements récentes.
Depuis qu'il a fini sa stupide quête pour obtenir sa classe de sculpteur de clair de lune, il reste vigilant à toute entourloupe ! Et là, une chose le trouble.

[ ça me semble convenir pour une quête de ce rang de difficulté...]
Un rang B en difficulté correspond au cas du seigneur Tori. Une quête qui lui a demandé de fournir tous ses efforts pour l'accomplir. Il est vrai dans une certaine mesure, pour atteindre les nécromanciens, il devait franchir leur allié, les elfes noirs, et que ce n'était pas facile.

[ Mais pourquoi acceptent-ils aussi facilement leur mort?]
Weed était confus. Il avait hâte d'en finir avec les nécromanciens pour accomplir sa longue quête en série. Et à son retour, recevoir de meilleures récompenses qu'auparavant.

L'avidité brillait dans ses yeux. En plus, chacun des nécromanciens portent une cane en os et une perle.

[ Ces objets sont classés au moins comme des objets rares...le prix de départ pour la vente sera de 1000$...et si ils ont des effets...le prix montera beaucoup...et il y en a plus que un ou deux ici...]

Weed avala sa salive (déglutina). Il serra sa poigne sur son épée et s'avança vers le nécromancien Barabol. Un coup et c'est fini mais ce sentiment de lacune le hantait.

Thud ! Thud ! Thud !
On entendait le son des pas des orcs au dessus d'eux. Il ne restait plus beaucoup de temps. Weed rangea son épée.

« Parle nécromancien. Que veux-tu remettre en ordre ? Et de quelle divine providence parles-tu ? »
Un joueur ordinaire aurait vite fait de finir la quête de l'Ordre de Freya mais Weed était suspicieux au plus profond de lui-même.

« Weed ! »
« Détruit les, c'est la volonté de la déesse Freya ! »
S'exclamèrent les prêtres de Freya mais comme ils avaient confiance en leur chef, ils se calmèrent rapidement.

Barabol releva sa tête et demanda.
« Ne vas-tu pas me tuer, serviteur de Freya ? »

« Je ne suis pas un serviteur. Répond à la question ou devrais-je tous vous tuer ? »

« Nous...Vous ne nous croirez pas de toute façon. Allez-y, serviteur de Freya, frappez ! Même dans les feux de l'enfer, je vous maudirai ! »
« ... »

Le désir de décapiter la tête de cet arrogant nécromancien lui revenait mais Weed se contient et dit d'une voix calme.

« Je t'offre une chance. Une chance de gagner ma confiance. Si tu dis la vérité, j'essayerai de te croire. »
« Vrai ? Vous le jurez ? »
« Oui. Cependant, je promet de t'écouter mais pas de te laisser vivre. »

Barabol regarda ses camarades agenouillés puis commence son récit.

« Puisque j'en ai la chance, je vais vous le dire. Mais n'oubliez pas votre promesse d'y croire ! Le monde se trompe sur Bar Khan Demoff. Il est vrai qu'il a étudié la nécromancie et fut connu comme un grand mage mais... »

Bar Khan était un jeune mage assidu. Un génie, reconnu à travers tout le continent et une fois, il a commencé une recherche sur la vie éternelle. Il voulait comprendre la raison pour laquelle les gens meurent et trouver un remède pour les patients en fin de maladie.
Pourtant son disciple, Shire, déteste le monde entier. Il trahit la confiance de son maître par ses mensonges et avec des sortilèges de ténèbres, il fit basculer Bar Khan dans les ténèbres.

Ainsi de son désir de guérir toute les maladies et prolonger la vie, le désir d'une armée de mort-vivant est née ! Dans sa folie, Bar Khan mena son armée à travers le monde, détruisant des cités entières. Et Shire apporta son soutien et signait des pactes avec les forces obscures du continent.
Beaucoup l'ont rejoint das sa folie et mon maître qu mourut dans une des batailles, ne fait pas exception.

Pourtant avec la défaite de Bar Khan et son armée dispersée dans le continent, nous avons pu méditer nos actions.

Dans l'un des temples de Beelzebub, nous avons trouvé un manuscrit et ainsi découvrir la vérité sur les événements. Maintenant, nous voulons nous remettre les choses dans l'ordre et libérer Bar Khan de l'emprise de Shire et le punir.

Ding !

Vous avez accompli la quête, La montée des forces des ténèbres dans les Plaines du désespoir.

Les nécromanciens, que l'on considérait comme des serviteurs du mal, sont des innocents. Ils ne veulent pas prendre leur revanche sur le monde mais racheter leurs erreurs passées.

Récompense : Recevez auprès du Grand Prêtre de l'Ordre de Freya.

Weed sourit.
[ La quête est finie ! Je n'ai même pas besoin de les tuer.]
Quand il cherchait le Graal de Helen et la couronne de Fargo, pour finir la quête, il devait se rendre à l'Ordre de Freya mais pour cette fois, il a fini la quête à l'endroit même et Weed était content.

Mais un instant après !

[ Zut!]
Weed donna un coup de pied de toute sa force sur un caillou à proximité.

[ Les objets!]
S'il avait tué les nécromanciens, il aurait obtenu tout leurs biens. Canes en os, perles magiques et peut être même plus. Des objets qu'il pourra vendre aux mages ! Avoir un ensemble était un succès et il y avait 12 ensemble !

[Idiot ! Montre ta compassion et tu perds tant d'argent ! Pourquoi, pourquoi !? Tant d'argent...]
Pendant que Weed souffrait intérieurement, Barabol continue son récit.

« Nous sommes venus dans les Plaines du désespoir, formé une alliance avec les elfes noirs, pour faire barrage à Shire. Il s'est échappé lorsque l'armée des mort-vivant a été vaincue. Depuis, il forme une nouvelle armée de mort-vivant. La nouvelle armée n'est pas aussi puissante que la dernière mais elle reste une puissance formidable si elle est dirigée par un sorcier noir. Qui puis être, par crainte des persécutions et de la mort, il s'est donné la mort pour obtenir l'immortalité. Il est devenu un Liche ! »

L'armée des mort-vivant !
Elle sera menée par celui qui fut la cause du désastre par le passé et l'armée sera ici, dans les Plaines du désespoir.

« Pour les affronter, nous avons du supplier pour avoir le soutien des elfes noirs et ce n'est que pour leur sauvegarde qu'ils nous ont accepté. Cette forteresse devait être le dernier rempart contre cette nouvelle armée de mort-vivant. Nous devons nous unir contre cette nouvelle menace ! Nous avons besoin de votre aide pour ça. »

Ding !
Nouvelle quête : La légion des mort-vivant de Shire.

Le secret, caché du monde entier ! Shire est la cause de tous les désastres imputés à Bar Khan Demoff. Après la célèbre bataille, il avait disparu pour créer une nouvelle armée de mort-vivant.

Pour survivre, les orcs et les elfes noirs doivent oublier leur rancune mutuelle et faire front commun contre cette armée de mort-vivant du sorcier noir.

Réunissez votre troupe et repoussez l'immortelle armée des mort-vivant.

Difficulté : A.
Récompense : Livre de Bar Khan.
Restrictions : La légion des mort-vivant commence la guerre dans 30 jours.

Une difficulté de rang A !

Weed a fini la quête et reçu la prochaine dans cette série de quête. Une bataille contre l'armée des mort-vivant ! Un événement majeur pour toute le continent. Et dans le jeu, personne n'a encore reçu une quête de ce rang de difficulté ! Car il fallait remplir des conditions spéciales pour l'obtenir.

Toujours choqué, Weed n'en pensait pas moins puis un autre message s'afficha devant lui.

Vous avez l'opportunité d'accomplir une quête unique, liée aux professions qu'offrent le jeu.

Dans l'histoire du continent, aucun joueur ne pouvait choisir la profession de nécromancien car ils étaient considérés comme des mages au service du mal. Avec la défaite de Shire et l'accomplissement de cette quête, le choix de cette profession sera débloqué.

En rétrospective, par leurs erreurs du passé, les nécromanciens étaient tués ou bannis aux confins du continent. À cause de cela, il était difficile pour eux de trouver des disciples pour transmettre leurs connaissances aux nouvelles générations. Une fois, leur réputation rétablit, ils pourront de nouveau retourner dans les capitaux des royaumes et commençaient une nouvelle vie.

Une quête avec une difficulté de rang A et qui ouvre une nouvelle profession, nécromancien.

« Chef ! »
Buren, Becker, Hosram, Dale et les autres, regardaient Weed avec des expressions enthousiastes et un dos bien droit.

Chevaliers de la justice !
C'était un grand honneur pour eux que de combattre la légion des mort-vivant.

« Déesse Freya... »
Les prêtres récitaient leurs prières. Weed les regarde puis dit.

« J'ai décidé... »

Fin chapitre 10 Tome 05.

{ 3 comments... read them below or Comment }

  1. Bonjour avez vous comme projet de continuer la traduction?

    ReplyDelete
  2. Oui je continue sur le tome 06 et si d'aventure il n'y a toujours rien de nouveau finir les 20 tomes avant de reprendre l'ensemble.

    ReplyDelete

- Copyright © RoyalRoadFrench - Date A Live - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -